Rentrée des classes, les enfants et les couches !

La rentrée des classes est là ! Et bien des parents et des enfants sont sous pression… Car rentrée rime avec propreté !

Alors comment aider mon enfant à devenir propre sans trop le presser ? Comment faire en sorte qu’il soit propre à la rentrée ? L’école a t-elle e droit de ne pas accepter mon enfant ?

Je trouve que c’est un réel problème pour bien des familles. Pas facile de concilier obligation d’un côté et respect du rythme de l’enfant de l’autre.

L’école peut-elle refuser mon enfant ?

Non, l’école ne peut pas refuser votre enfant ! En revanche, ils n’ont pas le droit de changer de couches. Les enfants sont invités régulièrement à aller aux toilettes.

Comment aider mon enfant qui N’EST TOUJOURS pas propre ?

Tout d’abord, commencez au plus tôt par lui expliquer que l’école demande à ce qu’il soit autonome et ne porte plus de couche. Prévenez-le qu’à l’école, les enfants n’en portent pas. Que s’il a besoin d’aller aux WC, il pourra le demander à sa maîtresse.

Il est important qu’il se sente en confiance. Le premier jour, montrer lui où se trouve les toilettes.

Si vous le pouvez, ne le laisser à l’école que le matin. Les journées courtes permettra à votre enfant d’avoir moins d’accidents. Sans compter que bien souvent, ils se retiennent d’aller à la selle et peuvent se constiper. En étant à la maison la moitié de la journée, c’est un problème que vous éviterez.

Ayez confiance en votre enfant : la rentrée des classes peut être un déclic pour lui. Beaucoup d’enfants deviennent propres par mimétisme et en observant les copains.

Comment accompagner mon enfant dans sa propreté ?

Il n’y a qu’une chose à faire : observez votre enfant et écoutez le. Il est le seul à savoir lorsqu’il s’agira du bon moment pour lui. Et surtout, n’ayez pas peur des accidents, des pipis au lit ou sur le carrelage du salon. Ça peut faire parti de l’apprentissage. Alors oui il faut faire des lessives, oui il faut nettoyer, mais vous aurez été à l’écoute de votre enfant et de son besoin d’autonomie concernant sa propreté. Cela va lui demander de l’entrainement. Mais s’il en a envie, alors accompagnez-le dans sa démarche.

Je vois souvent des enfants qui ne veulent plus de couches ou qui souhaitent faire pipi sur le pot et à qui on dit non parce que l’enfant va rester longtemps sur le pot pour ne rien faire, ou va uriner par terre.

J’ai envie de vous dire : peu importe ! Car ça commence par là. Faites lui confiance, acceptez que c’est une phase normale et que c’est pour ne pas galérer par la suite à l’approche de l’école.

Un autre point important : croyez en lui, en ses capacités. Si la décision vient de lui, il y arrivera. Et peut être plus tôt que vous ne l’auriez imaginé 😉

 

Vous pouvez me suivre sur Facebook ,  Instagram , twitter et Youtube . Vous pouvez aussi rejoindre notre groupe de lectures et mon groupe de jeux respectueux pour enfants.