Ecologie

Enquête sur le cycle des couches jetables dans le département de Haute -Garonne (31)

« Les données actuellement disponibles suggèrent qu’un bébé génèrera UNE TONNE de déchets de couches avant de devenir propre.
Nous ne savons pas ce qu’il en est en Haute-Garonne.
Or cette information est importante pour essayer de développer des alternatives écologiquement et économiquement plus intéressantes que la mise en décharge ou l’incinération. »

baby-19534_1280

Tel est l’énoncé du questionnaire de l’enquête « Cycles des couches » mené par des étudiants de Master 2 de Sciences Po Toulouse (lien en bas de l’article pour le compléter). C’est Aurélie Chazou (de son pseudo facebook) qui m’a contacté pour me faire part de ce projet auquel elle a été amené à répondre en tant que maman. Je n’ai pu être que réceptive à ce merveilleux projet qui se déroule dans ma région. Il s’agit là d’un sujet vraiment  important dont il faut se préoccuper. Je n’ai moi-même jamais utilisé de couche lavable faute de connaissance sur le sujet. J’avais pourtant très envie de tester avec notre deuxième fille. Pour se faire, j’aurai aimé être accompagnée et guidée mais je ne connaissais personne autour de moi qui en utilisent.

Il faut savoir qu’en France, les déchets de couches pour bébé représentent près de 750 000 t. Les bébés ne sont plus les seuls contributeurs au gisement de ces déchets avec le contexte de « papy-boom ». Les couches lavables sont encore très peu utilisées et ont la réputation d’une faible praticité. Pourtant elles existent.

baby-784607_1280

OBJECTIF DE L’ENQUÊTE

Le projet est porté par Organic’Vallée et ses partenaires. Il vise à « étudier la faisabilité d’une nouvelle filière de valorisation des déchets de couches par compostage ou méthanisation, pour, à terme, l’expérimenter et la pérenniser. Il s’agit de « boucler la boucle » d’un produit jusqu’à maintenant presque exclusivement jetable et non valorisé, pour détourner ce gisement de l’incinération ou de la mise en décharge, et permettre un retour au sol de la matière organique. » Un second objectif est de mettre en place une filière économiquement avantageuse.

Afin que les résultats soient représentatifs, il est essentiel d’avoir un nombre de réponses importantes. N’hésitez donc pas à le diffuser autour de vous et à le remplir si vous êtes concernés. Moi je l’ai fait aujourd’hui. Accès au questionnaire pour les personnes vivant en Haute-Garonne avec ce lien .

INTÉRÊTS DES COUCHES LAVABLES

  • Côté santé du bébé : pas de produits chimiques (allergisants, cancérigènes 14991071_1830037470567052_1806370061412247243_o…) en contact avec l’épiderme du bébé.
  • Côté protection de l’environnement : comme dit plus haut, c’est une tonne de déchets qui est produite par bébé, et donc qui sera évitée.
  • Côté financier : jusqu’à 70% d’économie. Réutilisable au sein d’une fratrie. Possibilité de les revendre et d’en acheter d’occasion.
  • Côté logistique : ne nécessite pas un grand emplacement de stockage à la maison.

14938242_695741210579095_3331516989423110267_n

Ci-dessous je vous mets le lien vers 2 livres sur l’utilisation des couches lavables et alternatives aux couches jetables ainsi que l’article d’Ensemble naturellement que je trouve vraiment très bien fait pour celles et ceux qui débutent. Je vous invite également à vous rapprocher d’associations de soutien à la parentalité qui pourraient proposer des ateliers de couches lavables. Et n’hésitez pas à me rejoindre sur Facebook ,  Instagram et twitter 😉

15032312_10211354360125054_8456266160685526204_n

http://www.ensemblenaturellement-leblog.com/archives/2014/03/05/29359357.html

 

Share

Ceci peut vous intéresser :

Aucun commentaire pour l'instant, à vous !

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Consentement

Vous avez lu et vous êtes d'accord avec la politique de confidentialité