Non classé

Les émotions expliquées par Mélody et Laetitia

Il y a quelques jours, Mélody du blog Happee et Laetitia du blog Ensemble Naturellement, nous ont donné un rendez-vous pour nous parler des émotions. Si vous avez manqué leur vidéo live, en voici un résumé (je vous mets aussi le lien vers la vidéo en bas de l’article).

qu’est ce qu’une ÉMOTION ?

C’est une réaction physiologique qui dure environ 90 secondes. Il y a :

  • la tristesse
  • l’amour
  • la colère
  • la peur
  • le dégoût
  • la joie
  • la honte

A quoi ca sert une ÉMOTION ?

Chaque émotion a une utilité. Il est donc important de savoir l’accueillir car elle a un rôle à jouer pour apaiser l’enfant par la suite.

Dans une émotion, il y a 3 phase :

  1. la charge
  2. la tension
  3. la décharge : transpiration, joues qui rougissent, bâillement, envie de taper, tensions dans le corps, mâchoires qui se crispent.

Quand l’adulte est submergé par une émotion, il est intéressant d’y mettre des mots dessus afin que l’enfant fasse de même lorsqu’il sera lui aussi submergé puisqu’il agit par mimétisme. Décrire ce que l’on ressent, les différentes décharges qui sont dans notre corps. Ainsi l’adulte va donner des outils à l’enfant.

Le fait de nommer nos propres émotions va aussi nous aider à nous apaiser car l’adulte sera plus dans le mental.

DIFFÉRENCE entre ÉMOTION et stress

Stress : système de survie grâce auquel on vient mobiliser les zones cérébrales pour faire face à un danger.

3 réactions au stress :

  1. la fuite
  2. le figement
  3. l’attaque

Quand la réaction est disproportionnée par rapport à ce qui est arrivé, alors c’est du stress et non de la colère.

Souvent, l’enfant va garder des tensions, de la fatigue accumulée et il va tout décharger lorsque le parent arrive car ce dernier est une figure d’attachement. Il s’agit donc d’une marque de confiance et d’amour que nous offre notre enfant en se libérant auprès de nous.

Astuces pour faire face à une émotion forte

  • Faire des respirations ou boire avant d’aller chercher les enfants à l’école par exemple
  • Regarder la nature
  • Trouver des astuces pour se recentrer
  • Prendre un temps pour soi
  • Image d’Isabelle Filliozat : « prendre son masque à oxygène »
  • Lire des phrases positives, qui nous font du bien. Avoir une phrase ou pensée ressource
  • Astuce d’Isabelle Filliozat : Imaginer un bol que l’on met devant nous. Si jamais l’enfant nous dit des phrases blessantes, imaginer que toutes les phrases vont dans ce bol. Prendre du recul et ne pas les prendre pour soi. Ce bol nous permet d’avoir la distance nécessaire pour se dire que ces mots sont dû à son stress, à sa longue journée…
  • Respirer profondément et poser la main dans le haut du dos de l’enfant puis au milieu et enfin descendre petit à petit jusqu’au bas du dos et respirer ensemble. L’adulte va respirer calmement ce qui va inviter l’enfant à faire de même naturellement.
  • Faire un combat de pouces (et laisser l’enfant gagner bien sûr 😉 )
  • Jouer tous ensemble en fin de journée pour que la soirée soit plus détendue.

Pour aller plus loin, voici leur vidéo

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez surement celui-ci : Les émotions au coeur de la parentalité positive

Pour lire les prochains articles, pensez à vous abonner (en haut à droite du blog heart-facebook). Et pour poursuivre l’aventure, c’est par ici Facebook ,  Instagram , twitter et Youtube . Vous pouvez aussi rejoindre notre groupe de lectures pour partager vos ouvrages coups de cœur.




Share

Ceci peut vous intéresser :

Aucun commentaire pour l'instant, à vous !

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Consentement

Vous avez lu et vous êtes d'accord avec la politique de confidentialité