Parentalité positive

9 idées pour aider son enfant à surmonter la peur du noir

Beaucoup d’enfants ont peur du noir. Le coucher peut parfois être difficile et source d’angoisse. Les objets se transforment, les bruits sont amplifiés et les enfants n’arrivent pas à s’endormir. Alors comment les aider ?

Aujourd’hui je vais essayer de vous donner des pistes, des idées à mettre en place pour rassurer votre enfant.

Pourquoi un enfant a t-il peur du noir ?

La journée est finie, elle a souvent était longue et éprouvante pour les enfants et la fatigue s’est accumulée.

Quand le soir arrive et que la nuit tombe, il y a plein d’ombres qui apparaissent, et pour les enfants, les objets se transforment. Leur imagination bat son plein. Le problème, c’est qu’avant 7 ans, les enfants ne font pas la différence entre réel et imaginaire. Donc ce qu’ils voient, ou pensent voir, est bien réel pour eux. D’où la peur qui est présente et ne peut partir seule. L’imagination peut les amener à voir des monstres, des sorcières, des loups …

D’autre part, le coucher est un moment de séparation entre l’enfant et les parents. L’enfant est livré à lui-même et des angoisses de séparation peuvent survenir.

C’est compliqué quand on éprouve la sensation de peur et encore plus quand on est un enfant. En tant qu’adulte, nous pouvons accompagner notre enfant pour apaiser cette émotion qui peut parfois perturber le sommeil et/ou retarder l’endormissement.

 

9 astuces pour aider un enfant qui a peur du noir

 

On peut avoir peur même dans sa propre chambre où tout semble étrange. Alors que faire ?

1. Ecouter l’émotion de votre enfant

La peur est une émotion naturelle dont nous avons tous besoin. Il est important de ne pas la nier. Même si parfois vous pouvez ne pas comprendre de suite ce dont a peur votre enfant, même si pour vous il n’y a aucune raison d’avoir peur. Votre enfant, lui a bien peur. C’est vraiment ce qu’il ressent et il a besoin d’être entendu et de voir que l’adulte en face de lui a bien compris ce qu’il ressent. Il faut savoir que la peur va engendrer une hyper vigilance de la part de votre enfant. Il aura donc besoin d’être rassuré. Vous pouvez commencer par poser des mots : « Je vois bien que quelque chose te fait peur. Ça ne doit pas être simple de s’endormir ainsi. Voici ce que je peux te proposer. Dis moi si quelque chose peut t’apaiser ». Et le dialogue vous aidera peut être à comprendre la source de sa peur.

2. Diminuer les écrans

Eviter les écrans le soir, ils surstimulent le cerveau des enfants et ne favorisent pas l’endormissement. De plus, certaines images peuvent être choquantes pour les plus petits et donc créer des angoisses. Le sommeil ne pourra en être que perturbé.

3. Lampe ou Veilleuse

Laisser une petite lampe ou veilleuse allumée à côté de votre enfant. Il pourra ainsi mieux voir ce qu’il se passe dans sa chambre et se rassurer tout seul. Cela peut aussi être une lumière laissée dans le couloir. On évite ainsi une obscurité totale.

4. Se repérer dans le noir

Apprenez à votre enfant à se repérer dans sa chambre : en journée, vous pouvez par exemple, soit jouer dans le noir, soit lui bander les yeux. Il devra arriver à se diriger dans toute sa chambre. Il apprendra ainsi à la connaitre avec tous ses sens et prendra confiance en lui. C’est beaucoup plus simple de faire ça quand il fait jour et accompagné de papa ou de maman.

5. Une présence

Un adulte peut rester présent auprès de l’enfant un petit moment voir le temps de l’endormissement. Parfois c’est la présence de l’adulte en personne qui va permettre à l’enfant de s’apaiser pour s’endormir sereinement. Profitez-en pour le masser, lui faire écouter une séance de relaxation, etc.

6. Doudou a des pouvoirs

Donner des supers pouvoirs à doudou : Doudou peut très bien avoir des pouvoirs magiques et être là pour protéger l’enfant. Votre enfant peut choisir de quels pouvoirs il s’agit de façon à garder une part de contrôle dans son sentiment de sécurité. Demandez-lui, de quoi il peut le protéger et comment. Le doudou est au plus près de lui pour le rassurer tout au long de la nuit.

7. Repérer les bruits

Repérer les différents bruits de la maison : Vous pouvez prendre un moment avec votre enfant, avant de le laisser dans sa chambre, où vous cherchez ensemble les différents bruits qui ont lieu dans toute la maison. Commencez par ceux de sa chambre, puis des pièces alentours et de celles qui sont plus éloignées. Vous pouvez aussi le prévenir des bruits qu’il entendra peut-être. Par exemple, si vous allez prendre votre douche en sortant de sa chambre, etc.

8. Le caillou de la peur

Vous pouvez faire choisir un caillou ou une pierre à votre enfant. L’idée c’est vraiment qu’il la choisisse lui, qu’il se l’approprie. Ensuite, il va la passer sous l’eau, la nettoyer. Il va s’allonger sur le dos et la positionner là où il sent la peur en lui. Sur le ventre par exemple. Ensuite, il va imaginer que ses peurs passent de son ventre au caillou. C’est une pierre magique qui va tout absorber. Puis, il va aller le rincer à nouveau pour faire partir les peurs. Le lendemain matin, elle sera rechargée et pourra accueillir de nouvelles peurs.

9. Le nuage

Déposer sa peur dans une bulle ou sur un nuage : Vous allez demander à votre enfant d’imaginer un nuage (ou une bulle). Il va lui donner la forme et la couleur qu’il veut. Une fois qu’il va bien le visualiser, vous allez lui dire de déposer ces peurs dessus. Il n’est pas obligé de les dire, juste d’imaginer qu’il les pose. Une fois terminé, il va souffler sur le nuage pour éloigner ses peurs. Vous pouvez souffler avec lui, imaginer que vous créer une tempête pour les envoyer le plus loin possible.

 

Des livres sur la peur du noir

Voici une petite sélection de livre sur le thème de la peur du noir . Je vous mets les liens affiliés vers Amazon mais vous pouvez les trouver partout je pense (Clique sur l’image)



 

Et voici un autre livre très intéressant pour accompagner les peurs de façon générale, vous donner des explications mais aussi des outils. Il est aussi question de colère, de manque de confiance, d’endormissement et d’agitation dans ce livre que je vous recommande vivement.

 

Tu es passionné par la parentalité positive et/ou par les pratiques de bien-être ?  Alors INSCRIS-Toi vite AU BLOG  😉

Tu peux me suivre sur Facebook ,  Instagram , et Youtube . Tu peux aussi rejoindre mon groupe de lectures et mon groupe de jeux respectueux pour enfants.

 



Share

Ceci peut vous intéresser :

Aucun commentaire pour l'instant, à vous !

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Consentement

Vous avez lu et vous êtes d'accord avec la politique de confidentialité